Logo pour impression Attention : Logo ! Le Secours populaire français, par GRAPUS, 1981

Solidarité, un logotype
Le catalogue de notre exposition sur l'histoire graphique du Secours populaire français

Le deuxième ouvrage de la collection “Attention: logo!”… consacrée aux identités visuelles s’intéresse à celle du Secours populaire français.
Créé en 1945, l’association a élargi au fil du temps le domaine de ses interventions auprès de populations démunies, quelles que soient leur appartenance, leurs convictions ou la cause de leur détresse. En favorisant l’accès aux loisirs et à la culture, à l’alphabétisation et à l’informatique, aux activités artistiques et sportives, aux sorties et aux vacances, le Secours populaire est devenu un acteur important de la lutte contre l’exclusion.

Aux éditions deux-cent-cinq
Format 17 × 23 cm
Pages 36 pages

Plus de détails à partir de ce lien



Attention : Logo !
Le Secours populaire français, par GRAPUS, 1981

Le Musée de l’imprimerie et de la Communication graphique, Lyon, propose du 16 novembre 2018 au 24 février 2019 la deuxième édition de la série Attention : logo ! dédiée à l’histoire des identités visuelles. Après le logo du musée de l’Imprimerie et de la Communication graphique en 2017, voici la genèse et l’évolution du logo du Secours populaire français. 170 documents environ, affiches grand format, journaux, brochures, en-tête de lettres, cartes postales, brassards, tee-shirts, médailles, pin’s, ont été confiés au musée par le Centre de documentation du Secours populaire français.

GRAPUS à l’œuvre
Une main ailée, les couleurs « bleu, blanc, rouge », un nom écrit à la main : l’identité visuelle du Secours populaire fait aujourd’hui partie de notre patrimoine, incarnant des valeurs de partage, de respect, d’attention à l’autre. La véritable histoire graphique du Secours populaire français commence au début des années mille neuf cent quatre-vingt, quand l’association sollicite le collectif GRAPUS pour imaginer une affiche représentative des actions qu’elle mène à l’international.
GRAPUS est né de la rencontre, en mai 1968, de ses fondateurs : Pierre Bernard, François Miehe et Gérard Paris-Clavel, rejoints (en 1975) par Jean-Paul Bachollet et (1976) par Alex Jordan. Affichant clairement la couleur d’un « graphisme d’utilité publique », le collectif est au faîte de sa reconnaissance artistique et militante quand il est contacté par le Secours Populaire. GRAPUS propose à l’association le dessin d’un avion dont le nez serait une main tendue.
Un logo est en train de naître. Il va évoluer vers un dessin tendre, une main chaleureuse dont le mouvement ascensionnel évoque la réciprocité. Dans un geste dynamisé par les ailes, qui apportent grâce et magie, cette main représente l’élan solidaire et énergique qui porte à secourir son semblable.

Une « image-emblème » forte et rassembleuse
Toute association humanitaire a besoin de ressources pour réaliser ses programmes d’aide auprès des enfants, des familles, des adultes isolés. Le logo et l’image sont un moyen de marquer l’opinion et de la fidéliser.
La réussite de l’identité visuelle dessinée par GRAPUS est de saisir à la fois le besoin de notoriété du Secours populaire, mais aussi sa volonté de proposer une image sensible, en écho à la vulnérabilité des démunis. Armé de ce capital d’émotion, soutenu par une grande inventivité graphique, le Secours populaire va décider de placer cette image, ce logo, au cœur de toute sa communication et il en fait un emblème, intemporel et universel.

Une identité « grand public » et des campagnes à fort retentissement
Les années 1980 marquent le positionnement graphique du Secours populaire. Le logo accompagne désormais les campagnes de communication nationales ou internationales avec des messages simples et directs, délivrés avec une exigence artistique sans faille.
Les signatures et les acteurs culturels les plus en vue sont sollicités. Le Secours populaire fait de sa communication un terrain d‘expérience, jouant talentueusement avec son image. Il utilise pleinement toutes les ressources techniques, en particulier la photographie, surtout pendant sa collaboration, dans les années 1990, avec l’atelier Nous travaillons ensemble d’Alex Jordan, (ancien de GRAPUS et cofondateur du collectif de photographes Le Bar floréal). En 1991, le Secours populaire est nommé Grande cause nationale et une importante campagne de communication (dix visuels) est créée par l’agence 154 dirigée par Luc Duvoux, avec la collaboration de l’agence Magnum. Ces visuels et les messages forts qui les accompagnent, déclinés en grand affichage et pavés presse, obtiendront le grand prix de l’Association de la presse magazine.
A partir de 2000, c’est l’époque des affiches remarquables, colorées, réalisées par l’Atelier de création graphique de Pierre Bernard. De cette riche collaboration qui durera une douzaine d’années se dessinera une véritable ligne graphique. Elle sera utilisée par de nombreux supports pérennes, véritable « colonne vertébrale » pour le fonctionnement de l’association : affiches, petits papiers, documents de fond comme le Livret d’accueil du bénévole, la brochure de présentation du Secours populaire, les nouveaux Cahiers le dire pour agir, les documents pour l’accueil d’enfants en familles de vacances, le Livre porte-voix de la pauvreté…

Attention : Logo ! : le Secours populaire français, par GRAPUS, 1981
Du 16 novembre 2018 au 24 février 2019


Musée de l’Imprimerie et de la Communication graphique
13 rue de la Poulaillerie
69002 Lyon




Cette exposition dédiée à l’histoire graphique et solidaire du Secours populaire français est rattachée à l’ensemble des manifestations évoquant le Centenaire de la Paix à Lyon (1918-2018).

François Fabrizzi et Martine Loyau, 1982.
Après un passage chez Grapus, les deux graphistes s’en inspirent pour créer cette affiche rappelant que le Secours populaire, avec ses bénévoles, agit également sur les lieux de travail et d’études.




Atelier de création graphique 2001.
Affiche poétique et joyeuse commandée pour des initiatives du Secours populaire à l’occasion de la Fête de la musique.


Pierre Bernard, 2010.
Affiche réalisée à l’occasion de l’année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Le patchwork de couleurs vives fait référence à la richesse de la diversité des pays, à l’espoir qu’ils constituent. Le focus est mis sur la nécessité d’aller vers plus de justice sociale, de considération envers les peuples et de favoriser l’accès à la culture.


Attention : Logo !
Secours populaire unfolds its wings at the Museum of Printing

The Museum of Printing and graphic communication will be running, from 16 November 2018 until 24 February 2019, the second in its series of exhibitions entitled “Attention:Logo!” devoted to the history of visual identities. This exhibition will relate the origins and evolution of the logo of Secours populaire française, a non-profit mutual aid organisation, created after the second world war. Active both nationally and internationally, SPF can be compared in many respects to UK-based Oxfam. Some 180 objects, posters, newspapers, brochures, letter-heads, postcards, armbands, t-shirts, badges, pins…have been lent to the Museum by the national headquarters of the organisation.

The work of a major French graphic studio

A winged hand, the colours blue, white and red of the French flag, a handwritten name: the visual identity of Secours populaire has become part of French national heritage, embodying the values of sharing, respect and care for others;
The history of SPF’s graphics really begins in the early 1980s, when the organisation turned to the collective GRAPUS to design a poster representing its international actions.

GRAPUS was born from the meeting, in May 1968, of its founders: Pierre Bernard, François Miehe and Gérard Paris-Clavel, joined (in 1975) by Jean-Paul Bachollet and (1976) by Alex Jordan. Clearly displaying the colour of a "graphic of public utility", the collective is at the height of its artistic and militant recognition when contacted by the Secours Populaire. GRAPUS proposes to the association the drawing of an airplane whose nose would be an outstretched hand.

A logo was born.

It developed into a gentle drawing, a warm hand whose upward movement evokes reciprocity. In a gesture energised by wings which add grace and magic, the hand represents the solidarity and energy which lead us to help our fellow men.

A strong, sharing emblematic image

Every humanitarian organisation needs resources in order to carry out its programmes of help to children, families, lonely people. Logo and image provide a means of attracting attention and of promoting loyalty.

The visual identity created by GRAPUS is successful because it meets Secours populaire’s need to be widely known, using a sensitive image which reflects the vulnerability of those in need. Confident in the emotional appeal of this imaginative graphic creation, Secours populaire decided to use it in all forms of communication, making it a timeless and universal emblem. In 1991 Secours populaire was given the status of a major national charity and a significant publicity campaign (ten visuals) was created by Agence 154, managed by Luc Devoux, in collaboration with the Magnum agency. These visuals and their messages, presented as large posters and newspaper page-spreads, were awarded the prize of the French magazine press association.

Attention : Logo ! : le Secours populaire français, par GRAPUS, 1981
From 16 November 2018 to 24 February 2019
Open Wednesday to Sunday, 10.30 am to 6 pm; open on Tuesdays for group visits

Museum of Printing and graphic communication
13 rue de la Poulaillerie 69002 Lyon
www.imprimerie.lyon.fr


Translation : Bruce Wall

François Fabrizzi et Martine Loyau, 1982.
Inspired by their time at Grapus, the two graphic artists designed this poster which recalls that Secours populaire and its volunteers are also present in the workplace and in educational establishments.


Atelier de création graphique 2001.
Poetic, joyful poster commissioned for Secours populaire’s actions on the occasion of the national Festival of music.


Pierre Bernard, 2010.
Poster created for the European year against poverty and social exclusion. The patchwork of bright colours refers to the rich diversity of countries and the hope which they bring. The focus is on the need to go further towards more social justice, on consideration for people of all nationalities and on improving access to culture.


Dernière modification : 05/12/2018 16:10