Logo pour impression Du neuf dans les collections

Graveurs et artistes du présent au cœur de nos collections patrimoniales
Jusqu’au 17 mai, le musée installe dans ses collections permanentes, en résonance avec les documents les plus anciens et les plus précieux, des œuvres contemporaines de L’Empreinte de Lyon, collectif de Lyon graveurs.

Aux mêmes dates seront également présentés, dans les vitrines aux côtés des livres patrimoniaux, des travaux réalisés par les patients et soignants de l’atelier d’art-thérapie du Centre hospitalier de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or.

L’Empreinte de Lyon, un collectif de 28 artistes pratiquant la gravure et les diverses techniques de l’estampe, suspend 21 imposants diptyques (120 x 80 cm) tout au long de notre parcours sur le thème Du pariétal au médiéval. Présentées dos à dos, ces œuvres pourront ainsi être vues à l’aller comme au retour de la visite dans nos collections permanentes. Les suspensions, par deux ou par quatre, disposées selon leurs formes, leurs techniques, leurs textures impacteront l'espace spécifique qui leur sera dédié. Par leur libre verticalité, une nouvelle dimension animera le voyage horizontal du visiteur qui, ainsi, est confronté à une estampe vivante, contemporaine, qui innove tout en perpétuant avec passion les diverses techniques d'impression présentes dans les collections du musée.
Le Centre hospitalier de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or et son atelier intersectoriel d’art-thérapie (animé par Virginie Boyer, Christine Chalard) s’approprient quant à eux les vitrines des collections permanentes. Le projet Entre les lignes est né de plusieurs ateliers organisés au musée de l’Imprimerie par des patients de l’institution, activités partagées par des soignants et encadrées par des intervenantes en typographie et gravure du musée (Fernande Nicaise, Sabrina Saunière, Eléonore Litim), auxquelles s’est jointe l’artistes Pilar Pons. De nombreuses réalisations seront présentes dans nos vitrines (pop-up, livres-objets, livres-carrousels), mais également estampes et gravures réalisées avec plusieurs techniques (collagraphie, xylographie, typographie), soit une quarantaine d’œuvres.

Les artistes de L’Empreinte seront présents certains dimanches après-midi (dates à venir) et participeront à la Nuit des Musées le 16 mai.