Logo pour impression Prochainement

L’Odyssée des livres sauvés

Il y a ceux qui martyrisent les livres, qui les perdent, les cachent. Il y a les livres qui subissent le sort des humains, brûlés ou inondés, sommés de s’enfuir, de souffrir. De tous temps et dans le monde entier, au gré des conflits, des passions ou parfois de simples hasards, des livres et les textes qu’ils enferment, parfois même des bibliothèques entières, ont été dispersés, malmenés ou censurés.

Quand ces livres survivent aux périls et à l’oubli, c’est grâce au courage et à la passion d’hommes et de femmes. D’autres ouvrages, tout aussi chèrement préservés, deviennent de véritables talismans, jusque dans l’exil.

Pourtant, ce n’est pas à une commémoration triste que vous invite l’exposition L’Odyssée des livres sauvés, mais à des retrouvailles, pleines d’espoir et de reconnaissance, avec ces fragiles et indomptables héros du quotidien que sont les hommes et leurs livres.

L’exposition se déclinera en quatre « levers de rideau » évoquant les divers périls dont triomphent les livres et leurs libérateurs : Foudre – Les livres frappés ; Index – Les livres défendus ; Exil – Les livres dispersés ; Talismans – Les livres qui sauvent.

Une scénographie inattendue se mettra au service de cette Odyssée. Dans une « exposition forêt » où, comme des arbres de Jessé, se dresseront sept totems, vous voyagerez avec les pages perdues et retrouvées, suivrez la cartographie de leurs drames et de leurs renaissances, vous mettrez vos pas dans ceux des sauveurs et des sauveuses, vous vous reposerez dans un espace d’exploration qui vous permettra de mieux connaitre un livre et son passeur. Peu de vitrines pour ne pas enfermer davantage des esprits et des inspirations qui ont déjà souffert. Mais des récits, des images, des « auras » rendus visibles par l’évocation de pages puissantes, d’hommes et de femmes remarquables.

Vous entendrez le murmure des livres revenus de leur Odyssée, un retour salué par quatorze flamboyantes illustrations de Yann Damezin.

Le thème et la qualité de notre exposition a enthousiasmé les éditions Actes Sud qui vont éditer l’ouvrage qui l’accompagne. Intitulé BibliOdyssées il présentera les « aventures » de 50 livres ou bibliothèques sauvées. Les écrivains Raphaël Jerusalmy et Kamel Daoud ont écrit deux textes d’ouverture pour l’ouvrage, Les Assises du roman (manifestation annuelle qui rassemble des auteurs internationaux) proposeront des événements en résonance avec notre exposition (en mai 2019).

L’ouvrage BibliOdyssées, édité chez Actes Sud, collection Imprimerie nationale/Arts du livre, reprend les grandes séquences de l’exposition et évoque cinquante ouvrages, auteurs et libérateurs de livres.

Exposition L’odyssée des livres sauvés, du 12 avril au 22 septembre 2019



Anne Bresson-Lucas : « Nous voulions un livre de foi et d’hommage »

Éditrice chez Actes Sud/Imprimerie nationale, Anne-Bresson-Lucas a tout de suite milité pour que BibliOdyssées entre dans la grande famille d’Actes Sud. « Chacune des publications d’un éditeur n’est souvent rien d’autre qu’une odyssée, nous confie-t-elle. Un texte, quelquefois accompagné d’images, a vu le jour, secrètement : parfois longtemps après sa création, et toujours par des chemins de traverse, il arrive chez l’éditeur qui choisit de le porter à la connaissance du plus grand nombre. Son auteur sort de l’anonymat. Des lecteurs s’en accaparent. Une autre fois, on nous dit son regret de voir un texte épuisé : une réédition fera de lui un rescapé.

Imre Kertesz, Nina Berberova, et tant d’autres au catalogue d’Actes Sud, n’ont connu le succès qu’après le « sauvetage » de leurs textes majeurs, qui avaient tardé à être publiés. Tant de livres restés dans l’ombre, ou trop vite oubliés, d’autres détériorés, d’autres encore caviardés, censurés ou détruits… Mais il y a les rescapés : livres cachés pour être préservés, comme jadis à Vilnius ou plus près de nous à Mossoul.

Quand la direction du musée nous a annoncé que, par-delà les siècles, les lieux, les langues et les genres littéraires, de telles odyssées feraient l’objet de l’exposition 2019, et que nous avons commencé à rêver d’un livre partagé pour notre collection « Imprimerie nationale – Arts du livre », nous ne voulions plus un simple catalogue de pièces exposées, mais un livre en récits et images, un livre de foi et d’hommage. Hommage aux auteurs, aux lecteurs, aux libraires, aux bibliothécaires… Et foi dans les livres à la fois sauvés et rédempteurs, grâce aux témoignages inédits du romancier, journaliste et chroniqueur Kamel Daoud, et de Raphaël Jerusalmy, un écrivain tout aussi imprévisible, éminent bibliophile et merveilleux fabuliste.
»

Textes de Raphaël Jerusalmy et Kamel Daoud.
Notices de Joseph Belletante et Bernadette Moglia.
Format : 17 × 24 cm, 224 pages, 150 ill. quadri, broché
ISBN : 978-2-330-11985-0
En vente à la boutique du musée


Ces visuels sont disponibles en haute définition uniquement dans le cadre de la presse.
Pour les obtenir, merci d'en faire directement la demande à l'adresse suivante : pierre-antoine.lebel@mairie-lyon.fr