Aller au contenu principal
musée de l'imprimerie et de la communication graphique musée de l'imprimerie et de la communication graphique
musée de l'imprimerie et de la communication graphique
Revenir à l'accueil
Groupes scolaires

Louis Bouquet : peintre et graveur lyonnais 1885-1952

En partenariat avec le musée des Beaux-Arts qui présente l’exposition « L’Odyssée moderne de Louis Bouquet », le musée de l’Imprimerie et de la Communication graphique présente une sélection dans le parcours permanent en hommage à l’artiste Louis Bouquet. Son œuvre est étroitement liée à l’histoire du musée puisqu’il fut membre du cercle intellectuel et artistique qui se réunissait autour de la figure de Marius Audin, éditeur de la maison des Deux Collines et père du fondateur du musée Maurice Audin (1895-1975).

C’est également l’occasion de se rappeler qu’en 1986, déjà, à quelques mois près du centenaire de l’artiste, nous présentions dans ces murs une exposition intitulée : « Louis Bouquet - Peintre et Graveur Lyonnais – 1885/1952 ».


À cette occasion, Jean-Louis Rocher, alors conservateur en chef du musée déclarait :


« Il n’était pas possible au Musée de limiter cette modeste rétrospective qui marque à quelques mois près un centenaire à l’œuvre gravé et aux livres illustrés qui en sont le champ habituel d’investigation ; c’eut été trahir l’homme et l’œuvre que de ne pas montrer avec quel bonheur Louis Bouquet passe de la minutie d’un Frêne et Galeran à l’ampleur des fresques qui font partie du patrimoine lyonnais. »

Gravure de Louis Bouquet
Gravure de Louis Bouquet
Gravure de Louis Bouquet
 

Artiste d’entre-deux guerre, reconnu pour ses années parisiennes et sa qualité de peintre décorateur. Louis Bouquet reçut sa première formation à l’École des Beaux-arts de Lyon, sa ville natale, avant de rejoindre Paris et l’atelier du peintre-décorateur nabi, Maurice Denis (1870-1943). Il gardera tout au long de sa vie artistique des rapports étroits avec sa ville d’origine grâce à des amitiés volontiers prolongées par de belles collaborations : de son appartenance au groupe d’artistes « Ziniars » (1920-1924), sa proximité avec l’éditeur bibliophile Marius Audin (1872-1951), et son lien fort avec l’architecte Michel Roux-Spitz (1888-1957) qui convia Louis Bouquet à réaliser une fresque de plus de 200 mètres pour l’Hôtel des Postes de Lyon.

Cette exposition est rendue possible grâce aux prêts de la famille de l’artiste en particulier Sabine Maurin et François Goujon avec la contribution de Jean-Christophe Struccilli.